Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

digital detox week, la nouvelle offensive ?

digital detox week, la nouvelle offensive ?

Difficile d’échapper aujourd’hui au DRH digital, porté par une lame de fond, que dis-je une lame de fond, une révolution sans précédent plutôt : le digital RH ! Un rapide coup d’œil sur mon moteur de recherche préféré à la recherche d’une définition wikipédiesque… Et là, c’est le drame. Parmi les 32 600 000 résultats fournis à la vitesse respectable de 0,35 seconde, pas un seul résultat pour donner une définition simple…

Et si le digital RH n'existait pas ? A-t-on jamais entendu parler du juridique ou de la logistique numérique (ou alors pas beaucoup, ce qui est dommage pour la rime) ? Mais avec plus de 32 millions de résultat, ça doit bien exister quand même. Tentative de réponse à cette question quasi-existentielle en 2 parties. Aujourd’hui : « la théorie du complot »  et bientôt « La RH digitale existe, je l’ai rencontré… enfin, on a chatté en fait ». 

On nous refait le coup de la marque employeur ? …

La marque employeur, vous vous souvenez… C’était l’auberge espagnole RH. Tout ce qui touchait de près ou de loin (voire même de très loin) aux RH, c’était « marque employeur compliant ». On a l’impression que le digital RH, c’est un peu la même chose, en digital.

N’oublions pas que la Marque Employeur ™ © ® était un concept déposé par une agence de communication. C'est à se demander si le digital RH n’est pas la création de quelque conférencier, organisateur de salon ou cabinet de consultants en mal de sensationnalisme ou de publicité. On n’ose imaginer qu’une nouvelle fois, une agence de communication soit derrière tout ça… Et pourtant, à mesurer le nombre de formations, conférences, débats, sites internet et logos bigarrés (sans compter les billets de blogs – celui-ci inclus) traitant du sujet sans jamais le définir, le doute est, avouez-le, largement permis. 

Si le Digital RH existait, ça se saurait depuis longtemps…

Les RH, ce n’est pas très nouveau. Le digital, ce n’est plus très nouveau non plus. La « révolution » dure depuis plus de 10 ans et les « digital evangelist » commencent à sévèrement radoter en boucle. Bref, rien de bien nouveau.

Avec les années internet, on a connu le e-RH, les médias sociaux ont engendré les RH 2.0. Et le mélange de tout ça avec du mobile dedans : le digital RH ?  Le digital RH serait donc une technologie ? Une compétence particulière ? Pas du tout, vous n’avez rien compris. « Le digital, Madââââme, Môôônsieur, c’est une culture, un état d’esprit…» !!!! Bref, rien de bien tangible… et toujours rien de nouveau.

Comment ça rien de nouveau ? Et les MOOC, les COOC, les SPOC, les RSE, le BIG DATA ? Et tous ces nouveaux services RH numériques qui se créent chaque semaine avec des noms rigolos ? Cravate de Singe, Bienvenue dans la Jungle, Réseau des Petits Grands Métiers, Salaire de requin, Cercle.... C’est nouveau et ça existe, non ? Et LinkedIn et Viadeo ne sont-ils pas devenus les acteurs majeurs du recrutement digital ? (vous n’êtes pas obligés de répondre oui à la dernière interrogation…)

Bon, faut dire que 1 ou 2 potes rencontrés sur les bancs de l’école, quelques milliers d'euros ou de dollars, un garage familial ou un incubateur bienveillant et le tour est joué : vous êtes un digital RH entrepreneur. Avec un peu de chance, beaucoup d'idées et énormément de talent, vous vous retrouverez dans une petite dizaine d'années à la tête d'une PME qui pourrait être valorisée à quelques dizaines de milliards de dollars. Ou pas. N'empêche,  ça créé des vocations.Et de la littérature digitale...  

Si le digital RH existait, les RH s’en empareraient…

A en croire l’abondante littérature donc, on imagine les couloirs d’une DRH en effervescence, traquant chaque action et chaque process pour s’en emparer au cri rageur de  «digitaliiiiiiiiiize!!». En fait, au milieu des très nombreux résultats de recherche liés à la requête digital RH figurent beaucoup d’enquêtes et d’études. L’une d’elles*, menée par un très sérieux cabinet constate que la DRH ne porte des projets digitaux que dans 12 % des cas. Une autre**, toute aussi sérieuse menée par un autre tout aussi sérieux cabinet de conseil vient également largement pondérer l’optimisme ambiant.

NDLR : l'utilisation massive du digital RH nuit gravement à la reproduction fidèle des résultats....

NDLR : l'utilisation massive du digital RH nuit gravement à la reproduction fidèle des résultats....

En tout cas, on parle enjeux, challenges, transformations, process, risques… mais jamais de définition. Comment, sans définition, être certain que tout le monde parle bien de la même chose ? Il ne faut donc pas s’étonner si près de 10 % des DRH ne se sentent pas concernés par le sujet. Pour 4 %, c’est un phénomène de mode et pour 6 %, la transformation digitale n’est qu’un concept (çà, ce sont de vrais items et de vrais résultats ;).

Devant si peu d’enthousiasme, un constat s’impose : le digital RH, ça n’existe pas ! Toutefois, ne renonçant à aucune compromission, Communication & RH retournera prochainement et publiquement sa veste pour démontrer par @ + # que le digital RH, c’est du sérieux et du lourd ! Stay tuned ! #Asuivre

Une fonction RH digitale engagée à accompagner la transformation numérique de son entreprise - Kurt Salmon - Cercle Humania - Apec - 2014        ** La DRH face aux défis du numérique - Enquête Solucom 2014

 
Tag(s) : #RH et Médias Sociaux, #innovation, #digital, #DRH