Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Depuis l’internet et les médias sociaux, la communication de recrutement s’est faite plus ciblée, plus interactive. Et pourtant, le média TV, mass media par excellence, a de nombreux atouts pour être apprécié des grands acteurs du recrutement : multi-cibles (y compris les populations non connectées au net ou aux réseaux), national, impactant…Mais cher.

 

TV et publicité

 

C’est en 1968 que la publicité fait son apparition sur les écrans. Et dès ses débuts, certains secteurs (ou produits et services), bénéficient d’un accès limité à la publicité télévisée. Il faut attendre 1969 pour la lingerie féminine, 1971 pour les carburants ou 1986 pour la margarine ! Pour certains produits, les interdictions perdurent car liées à des motifs d’ordre public : l’alcool, le tabac, les médicaments …

 

4 secteurs économiques restent par ailleurs longtemps privés de petit écran*: l’édition littéraire, le cinéma, la presse et la distribution. Ces interdictions étaient motivées soit par la protection du pluralisme culturel (cinéma français vs superproductions américaines…), soit pour éviter que la publicité ne soit ouverte qu’aux grands groupes (pour la presse et l’édition littéraire), soit dans un souci de protection des revenus de la presse (la presse quotidienne régionale notamment) pour la distribution.

* surnom de la TV avant l'apparition des smartphones et des Ipad Mini ;-))


Il semble que ce dernier point a aussi été de nature a écarté pendant longtemps l’accès des acteurs privés au média télévision pour le recrutement. Je ne trouve en revanche aucune législation précise sur ce sujet…Ou ce n'était qu'une question de coût ?...

 

Toujours est-il que seuls les grands recruteurs publics, Armées (Terre, Marine et désormais Armée de l’air) et grands services publics (administration pénitentiaire par exemple) ont recruté via le média TV. Des volumes de recrutement supérieurs au millier, une grande diversité de profils recherchés (non diplômés à bac + 5 ) … L’audience TV répond à ces besoins.

 

Si pour les secteurs « traditionnellement » interdits, les évolutions socio-économiques puis les législations ont considérablement assouplies, voire fait purement disparaître la plupart des interdictions dès 2003-2004, la communication de recrutement des entreprises privées à la TV est un fait rare.

 

TV et recrutement

 

Il était donc assez naturel que le plus grand recruteur de France (en volume avec 40 000 recrutements annoncés en 2013) soit pionnier en la matière : McDonald’s. Lors d’une première campagne, le film TV flirtait avec le recrutement sans toutefois clairement l’afficher (voir ci-dessous)


 


En revanche, la campagne TV de McDonald’s pour assurer la promotion de le Journée des Métiers d’avril prochain est plus claire : McDonald’s recrute s’affiche en toutes lettres sur l’écran final. Une première ou une exception liée à l'extraordinaire volume de recrutement ?


 

 

 

 

On nous l'avait annoncé en 2012, et 2013 le confirme :

le recrutement est plus que jamais multicanal ! De beaux calculs de ROI en perspective ;-)

 

 

 

Tag(s) : #Marque employeur & Communication RH