Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DRH : le plus beau métier du monde...

Lors d’un précédent billet, je constatais (peut être suis-je le seul…) que le DRH, fonction et postes enviables a priori, était souvent un acronyme qui cristallisait les critiques et les commentaires négatifs. La faute à la nouvelle visibilité dans les Codir ? Au contexte de l’emploi particulièrement tendu qui place la fonction sous les feux des projecteurs (et donc de nouveaux détracteurs) ? Sans doute un peu des deux, bien que le désamour ne soit pas si nouveau et que le recrutement et les licenciements, ne soient pas, loin s’en faut, les seules responsabilités de la DRH…

La parole est à la défense !

Et de céder à la tentation du changement de dénomination, préambule au changement de contenu de la fonction : business partner (oh yeah), directeur du capital humain (pas mal), des risques humains (ouch, risk manager, c’est déjà pris)…  On a même annoncé la mort des DRH. D’un autre côté, on a déjà aussi annoncé la mort du CV (qui vous salue bien, selon les dernières nouvelles des candidats et des recruteurs…).

Mais la défense s’organise et les occasions de parler du DRH(enfin) en bien se multiplient. A l’instar des stars, le DRH a ses césars : DRH de l’Année, Grand Prix 2013 du Cercle Humania, Trophées du DRH entrepreneur, Trophées des binômes PDG/DRHde l'année, j’en oublie sans doute… Autant de signes, plus de 140, de reconnaissance qui font (toujours) plaisir quand ils viennent de ses pairs et qui font (quand même) plaisir quand ils viennent de ses partenaires et fournisseurs désintéressés…

Et chaque mois nous amène son événement-conférence RH au cours duquel des tribunes sont offertes aux DRH pour exposer à la lumière un travail, des résultats et des succès (souvent) de l’ombre !

Mais les conférences sont éphémères et  les prix n’ont qu’un temps. Il est bien difficile de citer le DRH de l’année-d’avant-l’année-dernière (remarquez, c'est pareil pour le DSI, voire même pour les Ministres...) alors que d’autres sauront faire fructifier une gloriole passagère pendant de nombreuses années. Excès de modestie ou de réserve liée à la fonction ? Défaut de communication ? Non. Pas de résignation car après la défense, c'est la riposte qui s’organise.

Unis pour changer la perception des DRH !

Est-ce un signe ? C’est dans un magazine de communication (pas que, soyons honnête) que se diffuse un long compte rendu de la création du « cercle de l’excellence RH » en mars dernier, cercle réunissant plus de 70 DRH dès son lancement ! Son ambition ? Titanesque : «se mobiliser pour le rayonnement de la fonction». 

DRH, marketing et communication seraient-ils (enfin…) unis au service d’une noble cause ? Wikipédia, qui n’est certes pas comparable en poids, ni en qualité à l’intégrale des éditions reliées cuir du cahier des DRH (en audience, en revanche, ca se discute), précise que « le DRH est aussi parfois responsable de la communication ».  Il est vrai qu’à force de promouvoir le collaborateur ambassadeur…l’idée à fini par faire son chemin jusqu’au quai d’orsay RH : le DRH ambassadeur... de sa propre fonction.

DRH ambassadeur… mais parfois détracteur anonyme

Anonymous with Guy Fawkes masks ©Vincent Diamante

Anonymous with Guy Fawkes masks ©Vincent Diamante

Cette nouvelle impulsion est un vrai changement car les nombreuses prises de positions de la fonction RH et de DRH (sur les médias sociaux notamment) sont, jusque lors, souvent anonymes ! Cette (mauvaise ?) habitude était quasi institutionnalisée : une tribune d’un site d’information RH portait même le nom de « DRH ANONYME », (en 2010 et 2011) avec pour sous-titre : « Chaque mois, un DRH anonyme, issu d’un groupe du CAC 40, abat ses cartes et porte un regard critique sur son quotidien ». Auto-flagellation…

Et les RH et DRH anonymes sont nombreux sur la toile, plus ou moins prolixes, plus ou moins réguliers : citons desperaterh - un rh en résistance, rhforever, a little drh -tribulations d'un drh entre le marteau et l'enclume, CVanonyme (nan, je plaisante) et d’autres témoignages et interviews anonymes croisés sur les blogs ou plateformes sociales…

Je comprends cette posture et j’y vois l’attachement à la fonction et à sa défense plus que la dénonciation gratuite à visage masqué. Mais il est temps, me semble-t-il, de lever le voile et d’afficher ses débats, ses contradictions (c’est humain, non ?) et je rejoins la recherche de P. Marzin de l’Apec publiée en début d’année : « À la recherche d'un blog de DRH », appel resté sans grande suite à ce jour...

 

« DRH outragés, DRH brisés, DRH martyrisés mais DRH à la parole libérée ! Libérée par eux-mêmes, libérée par leurs salariés et collaborateurs avec le concours des syndicats de France, avec l’appui et le concours de la France tout entière …»  Je crois que c’est à ce moment que je me suis réveillé en sueur ! Je rêvais que j’étais DRH…

 

 
Tag(s) : #communication RH, #DRH, #blog rh, #blog communication