Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recrutement : la tentation des parallèles

Trouver un compagnon ou une compagne, ce n’est pas simple… Et les sites de rencontres ont révolutionné les usages de la rencontre amoureuse. Trouver un emploi, ce n’est pas simple non plus... Et les jobboards ont révolutionné les usages de la recherche d’emploi. 

Trouver d’autres points communs entre ces deux démarches est donc une tentation bien légitime. Et  « le meilleur moyen de résister à la tentation, c’est d’y céder » nous rappelle Oscar Wilde (écrivain irlandais dont la formule fit les beaux jours de l’Ile de la Tentation, télé-réalité culte des années 2000 sur les thèmes chers aux RH de l’engagement et de la rétention :-).  

C’est ainsi que les parallèles fleurissent. A l’ère du candidat-client-consommateur-prospect succède le candidat en quête d’âme sœur... A quand le prochain parallèle du candidat spermatozoïde à la recherche de son ovule. Ca peut marcher aussi...

 Rencontre amoureuse ou professionnelle, même combat ?

 En regardant un peu vite, on peut se laisser abuser, je le reconnais. La faute aux job dating ou speed dating emploi qui ont emprunté aux rencontres amoureuses tout à la fois un certain  vocabulaire et des techniques éprouvées de communication (bienvenue sur le Meetic de l’emploi). A ce rythme, la réponse à une annonce de recrutement anonyme peut passer pour un blind-date, la recherche d’une simple passade amoureuse devient la quête d'un CDD,  sans parler du 1er entretien avec embauche à la clé qui devrait malheureusement se conclure par un « jamais le 1er entretien »…

Là s’arrête toutefois les similitudes au risque de sombrer dans le bizarre, le discriminatoire ou les limites du concept.

Le bizzare avec JobMeTender, le site de rencontre où les femmes embauchent les hommes. Il est bien question de rencontres amoureuses mais les femmes recrutent leurs candidats (techniques non homologuées par le syntec recrutement.. ouf) !  Je sais bien que le 8 mars approche mais tout de même... #WomenPower ?

Le discriminatoire avec Beautifulpeople , site de rencontres réservé aux gens beaux qui s’ouvre à l’emploi afin de ne recruter que des candidats au physique avantageux. Halde là ... #BienvenueAGattaca Tout est dit.

Les limites du concept enfin avec JobRendez-vous lancé en 2011 sur le parallèle rencontre amoureuse et rencontre professionnelle... Un premier entretien, voire plus si affinités ? Pas d’affinités avérées sur les espaces sociaux du site qui restent vides depuis 2011 en tout cas, c’est-à dire quelques mois après le lancement… #RdvManqué ?

Recrutement et rencontre amoureuse, place aux différences !

A ma droite, plus de 3 millions de chercheurs d'emploi. A ma gauche plus de 8 millions de personnes vivant seules. Si je devais monter un business, cap sur les personnes seules, un marché plus vaste. Rien ne dit toutefois que les 8 millions de foyers uniques cherchent tous l’âme sœur (Mais rien ne dit non plus que les 3 millions...Euh… Non. On a dit qu’on arrêtait les parallèles).

Business toujours avec une différence fondamentale entre les modèles : le chercheur de rencontre paie son inscription au site pour trouver l’âme sœur alors que le chercheur d’emploi sera payé quand il aura trouvé. 

Quittons le côté mercantile pour enfin s’arrêter sur la différence fondamentale entre les 2 démarches, différence qui devrait à jamais dissuader de toute comparaison future ? Peut-on mettre en perspective une recherche dans laquelle la subjectivité finit souvent par s’imposer (la recherche amoureuse) à une démarche dans laquelle l’objectivité prime (ou devrait primer) ? Ce qui se passe avant et après me semble largement conditionné par ce postulat.

Objectivité VS subjectivité ?

Objectivité VS subjectivité ?

Je comprends l’intérêt, parfois pédagogique, de l’allégorie mais je n’y suis pas favorable pour la (trop) lointaine parenté qui existe entre ces 2 démarches. Je comprends aussi les améliorations et changements nécessaires aux process et critères de recrutements actuels. Mais je ne suis pas convaincu que ces changements se produiront par mimétisme avec d’autres démarches dont les fondements sont trop éloignés : démarche commerciale avec le candidat prospect (on refuse quotidiennement de nombreux candidats… rarement de nouveaux clients) ou démarche amoureuse avec le candidat en quête d’âme sœur, et j’en passe. Par ailleurs, je ne suis pas convaincu non plus par un certain angélisme qui conférerait au candidat tout autant de poids qu'au recruteur.. surtout en temps de crise. Mais bon, soit...

En revanche, la réussite des démarches de recrutement pourrait avoir un impact inattendu sur la pérennité et la multiplication des sites de rencontres. Imaginez le plein emploi... Saviez-vous que  près d’un tiers des couples se rencontreraient et se formeraient dans le cadre de relations professionnelles ? Un sacré manque à gagner pour les sites de rencontres. Il restera toutefois les sites de rencontres extra-conjuguales ;-) Un parallèle avec l'engagement peut-être ? 

 
 
Tag(s) : #recrutement, #emploi, #expérience candidat, #blog rh