Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Partages et médias sociaux : vous avez dit ambassadeurs RH ?

Il y a bientôt 3 ans, Communication & RH s’interrogeait sur le collaborateur ambassadeur. On pouvait y apprendre que la marque employeur avait un visage (Ifop pour l’Atelier Bnp Paribas 2012) mais qu’elle manquait singulièrement de parole ou de clavier :-(  A cette époque, 82 % des salariés interrogés ne parlaient pas de leur entreprise ou de leur métier sur les réseaux sociaux parmi lesquels 73 % ne souhaitaient pas le faire. Y-a-t-il eu une évolution de ces chiffres sans appel depuis 3 ans ?

Partages à tous les étages (RH ?...) 

Côté partage RH, les concepts se portent bien. Le collaborateur ambassadeur suscite toujours autant de débats passionnés et d’initiatives passionnantes, porté il est vrai par la vague de la transparence RH (souhaitée, voulue, subie ou imposée ?) et de ses avis RH associés évoqués tout récemment ici.

Il est en revanche plus difficile (voire impossible ?) d’en mesurer les volumes et/ou les effets. Il n’empêche, les collaborateurs ambassadeurs se sont installés dans le paysage des médias sociaux et commencent à quasi s’institutionnaliser ! Un comble quand on pense que leur vocation est de justement désacraliser la parole institutionnelle pour plus de proximité, de transparence… et de partages ! Et les outils pour industrialiser et institutionnaliser ces partages RH se multiplient.

On connaissait (ou pas) le « Social Job Sharing » de Work4 (partage des offres d’emploi par les collaborateurs) et la « Career Inspiration Platform » de Pathmotion (pour favoriser les échanges entre candidats et collaborateurs pendant le recrutement)… Voici désormais la nouvelle arme de LinkedIn pour conquérir le cœur des ambassadeurs (et le portefeuille du quai d’Orsay ?) : Elevate ! 

Avec Elevate,  une application mobile disponible uniquement sur invitation pour le moment, Linkedin compte bien donner un coup de fouet aux partages et à l'engagement  sur sa plateforme. L'idée ? Permettre aux collaborateurs de partager et de diffuser simplement des contenus de leur entreprise sur LinkedIn bien sûr, mais aussi sur Twitter. Et la route est longue car, selon une note de blog de Linkedin, moins de 2 % des collaborateurs (inscrits et actifs, donc) partagent des informations que leur entreprise a diffusé sur le réseau !

Et c'est un fait, sur les médias sociaux professionnels, les conversations RH sont rares... voire inexistantes. On trouve bien quelques offres d'emploi ça et là (façon jobboard), un "où en est ma candidature ?" (façon service des réclamations) par ci, et un "like" (façon ça ne mange pas de pain) par là. Pourtant, au-delà de l'univers RH, les partages existent et sont en augmentation... Mais principalement et quasi uniquement sur une plateforme unique : Facebook !

Partages et médias sociaux : vous avez dit ambassadeurs RH ?

Partages sociaux : la revanche du soit-disant moribond…. 

« Facebook, Facebook déserté (par les jeunes) ! Facebook snobé (par les pros) ! Facebook vilipendé (par les start-up qui auront du mal à l'égaler) ! Mais Facebook partagé !... Partagé par tous, partagé par son peuple mobinaute et internaute… » Charles 2.0

Sacrément partagé même, au vu de la dernière étude de ShareThis (voir slideshare complet en fin de billet) : 84,3% des partages sur les réseaux sociaux ont été effectués sur Facebook, soit une progression de +11,9% par rapport à l’an dernier pour moins de 1% sur Linkedin. A elle seule, la plateforme concentre même 87% de l’activité sociale sur mobile et 79% de celle sur desktop, ne laissant que quelques miettes à ses poursuivants. 

Toutes les plateformes enregistrent une baisse, la plus forte étant pour Pinterest, avec -5,3%. Doit-on lire dans ces chiffres les premiers signes d'une lassitude social media ou l'hégémonie sans conteste de Mark sur la planète connectée ? Joli pied de nez en tout cas aux Cassandres qui nous annoncent invariablement le déclin de Facebook depuis... trop longtemps ! Et jolie opportunité pour des ambassadeurs RH qui rencontreraient sur la plateforme un public plus … engagé. Mais Facebook, ce n'est que pour la sphère personnelle, non ? C'est oublier un lancement dont, il est vrai, on est un peu sans nouvelle depuis quelques temps : Facebook at Work !

Pour pondérer ces conjectures et ces hypothèses, une autre étude, moins enthousiasmante : Randstad Award 2015. En dépit de la "french euphorie" ambiante, les Français ont le taux d'utilisation des réseaux sociaux le plus faible de toute l'Union Européenne :-(  Et côté RH et recherche d’emploi sur les réseaux, les candidats français sont encore en queue de peloton : 21ème pays sur les 23 étudiés dans le Monde. Je vous épargne les explications avancées par les « experts » dont certaines me laissent sceptiques… Mais si vous y tenez vraiment, c’est ici.

 

Ambassadeurs RH sur les médias sociaux… Il me semble que la contraction de ces deux sujets a, encore une fois, été plus rapide que les usages. Ambassadeur RH, c'est déjà un défi ; et les médias sociaux en France, en restent un second… Pourtant, ce ne sont pas les évangélisateurs qui manquent. Toutefois et comme souvent, en temps de guerre (des talents), la solution diplomatique est le premier recours : si vis pacem, para legatus i m ! Ok, je n'ai pas fait latin première langue et en plus, je m’étais promis d’éviter les parallèles RH

 
Tag(s) : #RH et Médias Sociaux, #social media, #digital, #recrutement 2.0